Application disponible sur

Flash infos:
Politique Publié le 12 juillet 2021

Un journaliste dénonce : "La polygamie n'est pas autorisée en Côte d'Ivoire et pourtant Gbagbo vit avec Nady Bamba"

Crédit photo: Un journaliste dénonce la polygamie Laurent Gbagbo


Le journaliste Georges Ibrahim Tounkara a dénoncé la vie de couple de l’ancien président Laurent Gbagbo et de Nady Bamba. Selon lui, "la polygamie n'est pas autorisée en Côte d'Ivoire et pourtant Gbagbo vit avec Nady Bamba".

A Daoukro ce samedi 10 juillet, Laurent Gbagbo a dit beaucoup de choses. Il a surtout insisté sur le respect des textes que nous nous donnons. "...En Afrique, on a un problème et un seul problème. Nous écrivons les textes, et puis on les froisse et on les jette. Un texte écrit est fait pour être respecté", écrit Georges Ibrahim Tounkara, reprenant des propos de Laurent Gbagbo. "Seulement voilà, l'ex-chef de l'Etat fait ce que lui-même dénonce. La polygamie n'est pas autorisée en Côte-d'Ivoire et pourtant il vit avec Nady Bamba, sa "seconde épouse", celle qu'il appelle sa "petite femme" et va partout avec elle, au grand dam de nombreux militants et de bon nombre d'Ivoiriens. Et surtout de l'épouse légale, Simone Gbagbo", poursuit le journaliste.

  Puis d’ajouter : "Quand on a occupé la plus haute fonction dans un pays et que l'on rêve de revenir aux affaires, il est bon de donner le bon exemple. Pour le moment ces images avec Nady Bamba, passent difficilement chez de nombreux ivoiriens". Originaire de Touba, Nadiani Bamba, 47 ans, surnommée Nady Bamba a scellé en 2001, son union avec Laurent Gbagbo, selon les rites coutumiers Mahouka et musulman. Notons que celle-ci a été un soutien incontournable pour l’ancien président qui l’a signifié devant ses parents. "Ma petite femme n’est pas là, Nady, il faut la remercier (…) Elle me nourrissait aussi, parce que je n'avais pas d'argent là-bas. C'est elle qui me donnait chaque mois de l'argent (…)", a dit Gbagbo de Nady Bamba.

Pour rappel, l’ex-président de la République Laurent Gbagbo a officiellement demandé le divorce à son épouse Simone Ehivet Gbagbo, devant le tribunal de première instance d’Abidjan. Une information donnée par son avocat, Me Claude Mentenon, le lundi 21 juin 2021.

Afriksoir

Commentaires