Application disponible sur

Flash infos:
Politique Publié le 13 septembre 2021

Côte d’Ivoire : Un proche de Blé Goudé démissionne du Cojep pour rejoindre le parti de Gbagbo

Crédit photo: Un proche de Blé Goudé démissionne du Cojep pour rejoindre le parti de Gbagbo


Cher camarade président Charles Blé Goudé, Par la présente, je vous informe de ma démission du COJEP pour plusieurs raisons : Politique et Idéologique.

Engagé au COJEP parce que convaincu que le COJEP c’est GBAGBO, c’est -à-dire que toutes prises de décisions du président GBAGBO seraient exécutées sans détours. Le Président Laurent GBAGBO est notre boussole, ses prises de positions doivent être exécutées à plus fortes raisons son appel à un rassemblement pour un pacte nouveau avec les ivoiriennes et ivoiriens et surtout ceux qui prétendent être ses alliés politiques et qui disent qu’il est le référent, le mentor politique et idéologique.

  
 
Autrement, mon adhésion au COJEP s'est faite par conviction, croyant aux principes démocratiques, de souveraineté, de renouveau idéologique et de fraternité que le COJEP laissait entrevoir dans les lignes politiques du Président Laurent GBAGBO.

La mise en place de la jeunesse du Nord pour la victoire de GBAGBO en 2008.

La mise en place des femmes du Nord pour la victoire de GBAGBO.

  

 
 
Le thé politique pour GBAGBO

Les imams pour GBAGBO tout était autour de GBAGBO et pour GBAGBO.

Ainsi, ne me reconnaissant plus dans le parti pour lequel j’ai donné le meilleur de moi pour la Côte d’Ivoire, et pour tous les camarades avec qui nous avons connu l’exil, la prison pour nos idéaux politiques pendant une décennie. Camarade, ces moments de marches exaltantes, ces périodes troubles traversées ensemble pour la cause du Président Laurent Gbagbo ont permis de peaufiner nos relations.  Sur ce, voici ci-dessous les raisons qui motivent ma volonté de démissionner du COJEP :

Pour donner suite à l'appel du Président Laurent Gbagbo, appel lancé le 09 août 2021, dans lequel il appelle tous les Ivoiriens qui veulent s'engager avec lui, qui sont désireux de reprendre le combat à venir avec lui, au plus large rassemblement possible. Dans cet appel, tous les partis proches au président Laurent Gbagbo ont été sollicités pour la création de ce nouveau parti et les partis qui se sentent très proches sont venus par eux-mêmes. Étant le référent politique du COJEP, le Président GBAGBO et vu l'appel lancé aux partis politiques, et aux alliés ainsi qu’à tous les ivoiriennes et ivoiriens notre devoir devrait être de répondre favorablement à cet appel sans toutes autres formes compte tenu du fait que le Président GBAGBO est notre seul et unique référent politique.

Et à vrai dire toi et le COJEP gagnerait plus dans cette démarche. Or vous, le président du COJEP avez annoncé que vous attendriez de rentrer en côte d'Ivoire avant de vous prononcer sur cet appel. Moi, Youssouf DIABY, ancien porte-parole et directeur de cabinet de Charles Blé Goudé, et vice-président en charge des relations avec les partis politiques, syndicats et ONG, je me souviens qu'en 2013, vous Charles Blé Goudé étant hors du pays et pourchassé par le nouveau régime vous aviez instruit les instances du COJEP mouvement de pression afin de faire du COJEP, un mouvement politique.

Bien plus, les 14 et 16 Août 2015 depuis votre cellule de prison à la Haye sans aucune visibilité de votre retour en Côte d’Ivoire, sur vos instructions aux instances du mouvement politique, le COJEP est devenu un parti politique. En plus, vous aviez encore faire acte de candidature, en 2019, précisément les 17 et 18 Août étant à la Haye sans une décision définitive de votre libération. Après les travaux avec les différents délégués du COJEP, Charles Blé Goudé a été sans surprise élu président du parti, malgré son absence en Côte d'Ivoire.

Mieux encore vous aviez répondu à l’appel de la plateforme CDRP le 08 novembre 2019 sans être de retour en Côte-d’Ivoire. Par la suite la mise en place de votre plateforme politique la voix du peuple. Le 18 janvier 2021 retrait du COJEP de la plateforme CDRP. Encore en votre absence du pays. Et enfin la participation du COJEP aux législatives de Mars 2021. Aujourd’hui, vu votre dernière décision concernant le fonctionnement et la structuration du COJEP vous êtes le seul maître actuellement en attendant le reste des nominations par vous-même, donc vous êtes plus habilité en termes de statut politique pour répondre à cet appel bien avant votre retour au pays.

De ces faits, si les instances ont pu décider sur vos instructions pour ces grands moments alors rien ne pourrait justifier que vous n’en fassiez de même pour l’appel de votre référent politique, le Président Laurent GBAGBO, en mettant en place dans un bref délai les instances du parti qui sont de votre seul ressort et répondre favorablement à l’appel de votre référent politique le Président GBAGBO avant votre retour en Côte-d’Ivoire. Partant de ce constat, je crois bien que l'adhésion au nouveau parti du Président GBAGBO peut se faire si vous le souhaitez réellement vous connaissant et vue la situation statutaire du COJEP qui vous confère aujourd’hui les atouts pour y répondre sans y être en Côte-d’Ivoire comme d’habitude.

Vue les nuages dans cette démarche, j’ai décidé de m’engager pour le nouveau parti en gestation, moi, Youssouf DIABY, ne voulant pas rester en marge de ce grand rassemblement des démocrates, je prends l'engagement de répondre favorablement à l'appel du président Laurent GBAGBO, pour la création du nouveau parti. À cet effet, étant donné que nos visions ne convergent plus, je décide donc, de rendre ma démission au COJEP en qualité de militant. Comptant sur votre bonne compréhension, je vous prie de bien vouloir accepter ma démission.

Fait à Abidjan le 13 septembre 2021.

Youssouf DIABY.

Commentaires